radiosmonde
MC Doualiya ACTUALITES . France
  • 5
  • 0
Description :

Monte Carlo Doualiya


Monte Carlo Doualiya (MCD), en arabe : مونت كارلو الدولية, anciennement RMC Moyen-Orient, est une station de radio publique française arabophone à destination du monde arabe, créée en 1972. Elle est depuis 2012 une filiale de la société nationale de programme France Médias Monde, qui supervise l'audiovisuel extérieur de la France.
La radio nait de la volonté de l'État français à la fin des années 1960 d'avoir une radio internationale panarabe. S'appuyant sur la renommée de Radio Monte-Carlo (RMC) dans le bassin méditerranéen, la radio est nommée RMC Moyen-Orient et commence sa diffusion en 1972.
Au niveau capital, on y trouve une alliance entre la SOFIRAD et l'ORTF. Au moment de la dissolution de l'ORTF, sa participation est transférée à Raio France et à TDF. En 1996, elle devient une filiale de Radio France internationale (RFI), et change de nom pour Monte Carlo Doualiya (MCD) en 2007. En 2012, la radio cesse d'être une filiale de RFI pour intégrer la holding Audiovisuel extérieur de la France (future France Médias Monde), dont RFI et France 24 font partie depuis 2008.
Elle diffuse en arabe en ondes moyennes, en FM, sur le satellite et Internet dans le Moyen-Orient et le Maghreb et en DAB+ à Marseille et en Île-de-France2. Ses programmes sont également repris par des radios partenaires à travers le monde. En 2014, MCD rassemble chaque semaine 7,5 millions d'auditeurs, et en 2015, son site web est visité mensuellement par 1,3 million d'internautes en moyenne.
Ses archives sont conservées et consultables aux Archives nationales3.

Histoire[modifier | modifier le code]

1968-1972 : Le projet de la SOFIRAD[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1960, l'État français veut créer une radio internationale panarabe diffusant sur le Moyen-Orient pour rattraper son retard sur le Royaume-Uni, les États-Unis et l'URSS. La Société financière de radiodiffusion (SOFIRAD), qui gère les participations de l'État dans les stations de radiodiffusion et de télévision, décide d'utiliser Radio Monte-Carlo qui bénéficie déjà d'une bonne renommée dans tout le bassin méditerranéen et dont elle est actionnaire majoritaire4 à hauteur de 84 %5.
En , après avoir obtenu l'accord du Prince Rainier III de Monaco, des contacts sont pris avec la Radiodiffusion de Nicosie pour établir une antenne de diffusion sur le cap Greco à Chypre. En , la SOFIRAD et l'Office de radiodiffusion-télévision française (ORTF) constitue la Société Monégasque d'études de radiodiffusion (SOMETRA) qui doit étudier le projet et sa mise en œuvre. Un an plus tard, en 1970, la SOMETRA est remplacée par la Société Monégasque d'exploitation et d'études de radiodiffusion (SOMERA) qui doit mener à terme le projet4.

1972-2006 : RMC Moyen-Orient[modifier | modifier le code]

Radio Monte-Carlo Moyen-Orient (RMC Moyen-Orient) commence ses émissions en 19726. Elle devient leader des radios internationales dans différents pays du Moyen-Orient et du golfe Persique4, tels que le Liban, la Jordanie et la Syrie. La SOMERA, qui gère RMC Moyen-Orient, est financée par le ministère des Affaires étrangères à hauteur de 28 millions de francs par an7. Mais la radio française se voit de plus en plus concurrencée par ses rivales anglophones BBC World Service et Voice of America, ainsi que par l'arrivée de nouvelles radio locales. Cette situation, associée à un déficit chronique et une forte baisse de ses recettes publicitaires, rend nécessaire une profonde restructuration de la radio dans les années 19904.
À la fin de l'année 1996, la SOFIRAD vend RMC Moyen-Orient au groupe Radio France internationale (RFI) pour 1 franc symbolique4,6. Son audience est alors estimée à 16 millions de personnes8. La radio, jusqu'alors diffusée en ondes moyennesondes courtes et par satellite, commence à émettre en FM dans certains pays6. En 1998, après s'être installé à la Maison de la Radio à Paris, elle est la première radio publique à passer au tout numérique9.
En 2005, l'audience de RMC Moyen-Orient s'érode face à la multiplication des stations FM locales telles qu'à BagdadBassoraMossoulDjibouti et Koweït, ainsi que la concurrence des radios et télévisions panarabes et américaines. En novembre, une nouvelle équipe est nommée avec Philippe Beauvillard au poste de directeur général et Agnès Levallois à celui de directrice de l'information. De plus, la grille, jugé vieillissante, est modernisée et renforcée pour rajeunir l'auditoire de la radio, composé à 50 % de plus de 35 ans10,11,12.

Depuis 2007 : Monte Carlo Doualiya[modifier | modifier le code]

Fin 2006 / début 2007, la radio change de nom pour devenir Monte Carlo Doualiya (MCD)4,6.
Le , la holding Audiovisuel extérieur de la France (AEF) est créée sous l'impulsion du président de la République Nicolas Sarkozy élu l'année précédente. Il s'agit de regrouper les activités de l'audiovisuel extérieur de la France sous une même société, soit les chaînes de télévision TV5 Monde et France 24, et la radio RFI, dont Monte Carlo Doualiya est la filiale13,14.
En , Monte Carlo Doualiya cesse d'être une filiale de RFI lorsqu'elle devient une chaîne à part entière de l'Audiovisuel extérieur de la France (AEF) aux côtés de RFI et France 24. La fusion juridique du groupe avec ses chaînes est effective le 6,15,16.
En 2013, la radio lance son propre site internet et adopte une nouvelle grille de programmes6. Le , à l'occasion de Marseille-Provence 2013 et de l'ouverture du musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM), RFI et MCD lancent une radio bilingue temporaire à Marseille baptisée La Méditerranée ensemble. Elle diffuse des programmes de MCD en langue arabe de midi à 18 h, et de programmes de RFI en langue française le reste de la journée17.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Logos[modifier | modifier le code]

Slogans[modifier | modifier le code]

  • « Pour le dialogue entre les cultures » (2006 - 2010)
  • « La radio qui va changer la radio » (2010 - 2013)
  • « Sur la même longueur d'onde » (depuis 2013)

Organisation[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

De 1996 à 2012, le président-directeur général de Monte Carlo Doualiya (MCD) est celui de sa maison mère, Radio France internationale. Depuis 2012, le PDG de MCD est celui de sa maison mère, France Médias Monde (anciennement Audiovisuel extérieur de la France).
Présidents-directeurs généraux
Directeurs de MCD

Capital[modifier | modifier le code

Live Radio

More Radios

Lineup
Clear
    ×